The importance of choosing the right car for the MCH!


The Monte Carlo Historique (MCH) is unique as it has kept its concentration test and takes place at the beginning of the year, in full winter... important factor when driving a vintage car. In fact, winter conditions add one more constraint when choosing a car for the MCH.

Version française ci-dessous

Our choice? An MG type B (MGB) convertible of course, star of England since 40 years!

We have rapidly chosen the MGB for several reasons:

  1. We wanted a pre-1966 car, which allows us to freely choose the city of departure and because only pre-66 cars or having less than 1.150cm3 have the right to start from Reims and therefore a shorter path to Monaco .
  2. It is essential to have a reliable and renowned car to easily find spare parts to a reasonable price. Nearly 500’000 MGB models have been produced from 1962 to 1980 and therefore, with a model (Mk I) of 1965, we take advantage of technical developments made until the late 70’s and of a very wide range of original spare parts for competitions.
  3. We were looking for a small car and, in the 60’s, the engines generally had 100 HP engines. Our MGB weighs 900kg fully fuelled and loaded with the equipment and develops 95 HP whichallow us quite acceptable performances.
  4. To drive on snow, we wanted a car with rear propulsion and a front engine as it remains, for us, the best compromise on slippery roads.
  5. We have the experience of three MCH with a MGB GT (the same but coupé) and therefore have the mechanical knowledge and spare parts.

 
So we found our MGB in the UK last summer and we prepared it for the rally. LHD conversion, complete wiring, suspensions, brakes, engine and gearbox... everything has been revised. And for the needs of the race we've added bucket seats, a rollbar and a hard top (for us not to freeze...) in addition to regularity equipments.

Our no.1 priority is to avoid mechanical breakdown, which are the most time consuming and would ruin our position in a race. We hope “extreme” weather conditions, favourite playground of our MG, to take advantage of heavier and more powerful vehicles such as the Jaguar MKII; comfortable, powerful but not easy to drive on snow.

Finally, we wanted with our MGB, a replica of the one which won in its category the 1964 Monte Carlo Rally.  Red with a white roof, the colours of the MG Factory's cars: the "Works"! 

*******

Le rallye de Monte Carlo a ceci de particulier qu'en plus d'avoir conservé le parcours de concentration, il se déroule au début de l'année, en pleine période hivernale. Ce qui est évidemment loin d'être anodin dès lors qu'on pilote une voiture ancienne. Aux problèmes de fiabilité s'ajoutent des contraintes hivernales fortes qui pèsent lourd dans la balance au moment du choix de son auto.
 
Notre choix? Une MGB bien sûr, cabriolet star de l'Angleterre depuis 40 ans !
 
Notre choix s'est porté assez rapidement sur la MGB pour plusieurs raisons:

  1. Nous voulions une auto pré-1966, qui permet de choisir sa ville de départ libre de toute contrainte, car seules les autos pré-66 ou faisant moins de 1.150cm3 ont le droit de partir de Reims et ainsi d'avoir un parcours un peu plus court.
  2. Il est essentiel d'avoir une auto que l'on peut fiabiliser, ce qui implique de pouvoir trouver facilement pièces diverses et variées, et à un tarif raisonnable. Or la MGB a été produite de 1962 à 1980, près de 500.000 exemplaires ont été fabriqués, ainsi en ayant un modèle de 1965 (Mk I), ce qui est notre cas, nous profitons de développements techniques jusqu'à la fin des années 70 et d'une très large offre de pièces détachées d'origine et compétition.
  3. Nous recherchions une auto légère, car les motorisations de l'époque offrent en règle générale une centaine de chevaux, ce qui en fait  le critère n°1 de performance en course. Notre MGB pèse 900kg tous pleins faits avec l'équipement et développe 95cv. Ce qui lui permet des performances tout à fait acceptables.
  4. Pour la conduite sur la neige, nous souhaitions une voiture avec propulsion (aux roues arrières donc) et moteur avant, ce qui reste à nos yeux le meilleur équilibre sur terrain glissant.
  5. Nous avions déjà l'expérience de 3 rallyes Monte Carlo aux commandes d'une MGB GT (la même en coupé), et donc une certaine connaissance mécanique de la voiture et un stock de pièces d'avance.

Nous avons donc trouvé cette auto en Angleterre durant l'été, puis nous l'avons fait préparer pour le rallye, conversion conduite à gauche, faisceau électrique complet, suspensions, freins, moteur et boite de vitesse, tout a été revu. Et pour les besoins de la course nous avons ajouté des sièges baquets, un arceau et un hard top (pour ne pas finir gelés) en plus des équipements propres à la régularité.
 
L'objectif numéro 1 étant, ne pas connaitre d'avaries mécaniques, qui sont très chronophages et mettent très vite en péril le classement. Nous espérons par ailleurs des conditions climatiques extrêmes, terrain de jeu favori de cette MG face à des autos plus lourdes et plus puissantes par exemple comme les Jaguar MKII, confortables, puissantes mais peu à l'aise dans la neige.
 
Enfin, nous avons fait de notre MGB la réplique de celle ayant remportée sa classe en 1964 au Monte Carlo. Rouge et toit blanc, les couleurs des voitures d'Usine MG, les "Works".


Popular Manufacturers

Popular blog posts

Archives

Tags for The importance of choosing the right car for the MCH!

Bookmark the site !