MB&F HM3 Rebel, nouveau paradigme.


Aujourd'hui on emploie le mot Paradigme à tort et à travers. Moi le premier!
Utilisation parfois intensive abusive, mais souvent justifié, tant la technologie révolutionne aujourd'hui bien plus que les cultures ou les organisations sociales.
Ce mot "paradigme", s'applique parfaitement à la manière dont le net à révolutionné, littéralement les pays du Maghreb, dans ces pays toutes les décennies sont marqués par des troubles sociaux,  écrasés dans le sang, les médias mainstream y jettent un voile pudique. Le net à donc creé un nouveau paradigme dans la diffusion du message de rebellion.

De la même manière aujourd'hui Max Busser révolutionne la com' horlogère, et impose un paradigme tridimensionnel de la lecture de l'heure avec la segmentante HM3.
(ce reportage est réalisé avec un vocabulaire de ménagère de moins de 50 ans, incrémenté de "paradigme")


 
Donc quand on va couvrir une MB&F, il faut réellement changer de paradigme, tant du point de vue horloger, que du point de vue photographique. Par exemple, ca, c'est pas bon:

Et aujourd'hui, Max produit en collaboration avec Laurent Piccioto (Chronopassion pour ceux qui dorment au fond), une nouvelle SL dédié à la boutique Parisienne.
Et là ou cette montre relève du fin du fin en matière de changement de paradigme, c'est que non contente d'imposer une lecture de l'heure tridimensionnel, elle l'impose au poignet gauche!!
La notion d'instrument est d'ailleurs essentielle pour comprendre cette montre, tant j'imagine que pour le futur heureux acquéreur elle doit nécessiter un temps d'adaptation pour lire l'heure naturellement.

Elle a été dénommé Rebel, aléas du calendrier géopolitique, au moment ou les Rebeu se Reubeulle contre leurs despotes (-light).

Rebel, parce que la grosse activité de loisir de Piccioto, est le Rock'N'Roll, pour ceux qui sont amis avec lui sur facebook, on voit aussi souvent des photos de beaufs sur son compte, que des photos de montres.

Rebelle, car et ce n'est évidemment que mon analyse personnelle, pendant longtemps, Laurent fut le seul enfant terrible de la distribution horlogère, se rebellant parfois contre les diktats de certaines marques, les pièces imposés, les délais de livraisons délirant.
Rebelle car il fut pendant longtemps, le seul distributeur indépendant à prendre des risques sur des marques indépendantes, Panerai en 1993, De Béthune, MB&F.
Il était seul à prendre des risque distribuant des ovnis méchamment Rock'N'Roll avec les maisons de retraite en face vendant du Michel Sardou et du Franck Mickael.

Au delà de la bizarrerie intégrale de l'instrument, elle reprend tous les codes esthétiques de Laurent, à savoir, gauchère, noire, sobre presque au regard de la délirante Frog, entre autre! 

De circonstances:
 

Elle n'est pas sans me rappeler à certains égards la très réussit RM10 Chronopassion. Sobriété, efficacité.
En fait, je regrette qu'elle ne soit pas au catalogue, tant elle parait soudain nécessaire pour combler un trou dans le catalogue HM3 de Max Busser.

18 exemplaires seront produits, les heureux possesseurs seront sans doute en possession de la seule HM3 gauchère, je lui prédit (sans trop me mouiller après le carton de la PAM358), un certain succès sur le marché d'occasion...

Comme d'habitude, les kits presses ne lui rendent pas grâce, l'Or blanc PVDisé à très beaux reflets, le traitement me fait un peu pense au DLC actuel de Panerai, quelque chose d'assez léger, ou l'on sens que le métal vibre en dessous de la couche de PVD.

Ce qui m'avait fait peur dans les kit presse, c'est la masse oscillante, je la trouvait connement métallique, bêtemment ton sur ton, alors que le concept de rotor Astero-Hache sur le cadran est tellement fort qu'il faut le mettre en valeur.
A l'éssais, même si j'aurais préféré un couleur plus Rock'N'Roll, le blanc de la masse est très vif, et se détache de la platine teinté, plus foncée, donc le concept initial est préservé. Ouf.

Au poignet:

Comme je le disais plus haut, c'est, un réel changement de paradigme, donc  ;) . Avec cette première pièce d'une suite de séries limités dédiés à ses distributeurs, Max nous prouve qu'il n'as pas, loin de là, épuisé le concept des "Friends", tout reste à découvrir, tout reste à construire, quand on possède son talent pour la gestion de projet.


Popular Manufacturers

Popular blog posts

Archives

Tags for MB&F HM3 Rebel, nouveau paradigme.

Bookmark the site !